Le Piémont excitant : On verra...

Publié le par Your.mountains

Il existe des moments de doutes, où la météo annoncée est mauvaise, où l'on ressent la fatigue accumulée ... Lors de ces moments il faut faire un choix: soit renoncer, baisser les bras avant même de se battre, soit affronter le quotidien, se laisser porter par la confiance en l'avenir que l'on anime et juste se dire: on verra !

Alors, si tous nos sens sont effectivement près au combat, on peut souvent avoir de bonnes surprises :

 - un ciel limpide alors que la tempête était prévue...


- Un accueil extraordinaire (chez Rolando à Chialvetta ou chez Marco à Finello) ...


- Et tant d'images à couper le souffle...


Sanctuaire de San Magno, en arrivant dans le Val Grana.


En montant le dernier jour au Passo Viridio, la vallée du Pô au fond


En descendant vers San Magno


Elle est bonne la neige Gabi?


Le sommet de l'Argentera au loin, et les souvenirs du couloir Lourousa...


En descendant de la Punta Vanclave, le premier jour

Voilà, parfois on a peur d'affronter l'avenir, parce qu'il y a tant de choses qu'on ne peut deviner, tant de paramètres qu'on ne maîtrise pas, il suffit alors de lever un peu la tête, se redresser et se dire simplement: je suis prêt, on verra bien... 

Merci à Monique, Marcel, Michel, Françoise, Jean-Pierre, Denis, Marie-Anne, Gabriel, Annick, Gérard, Charlène, Cécile, Gilles, Christine et Rémy de m'avoir suivi sur les pentes occitanes!
  

Commenter cet article