La Haute Route

Publié le par Your.mountains

Il y a des routes en bas, des chemins et des villes, une vie humaine.

La cabane d'Orny.

Pourtant, plus haut se nichent des chemins de traverses, des traces, des passages improbables et des refuges pour que se reposent les hommes de passage.

Pause sur le glacier d'Otemma.

La Haute Route, entre Chamonix et Zermatt est un de ces périples imaginés par certains aventuriers d'un autre temps. Logique, évident, et pourtant tellement haut !

Ecrasante Dent d'Hérens en descendant du col de l'Evêque.

Pendant une semaine, on oublie l'activité fébrile des vallées pour se fondre dans le rythme paisible d'une nature encore préservée, une semaine de navigation sur les fleuves gelés que sont les glaciers, en contemplant les iles qui dépassent, fendant l'écume de leurs arêtes acérées.

En descendant sous le Cervin.

Merci à Danièle, Pierre, Serge, Carine et Louis pour avoir fait un bout de route en ma compagnie!

Le dernier jour, nous tournons le dos au Cervin !

Commenter cet article

Solange Andrieu 25/08/2009 11:55

 oommentaire n°2Un autre mètre pour vous et moi.Dans le sillon de Michel T. notre maître de rando:bonne suite de préparation.Solange

Michel 05/08/2009 20:20

Salut Paul,Voici presque 1 an et demi il y avait notre balade à ski dans le circuit Ubaye Authentique, je découvre ton blog. Les photos sont superbes, les poèmes aussi. Mais pire je découvre que l'on aurrait pu se croiser la semaine dernière à la cabane d'Orny. J'étais la haut pour la première fois chez les suisses Mardi 28/07 au soir avant de partir le lendemain pour le bivouac de l'envers des aiguilles dorées (2 jours) et ses toilettes de luxe, puis l'ascension de la tête blanche. C'est probablement très facile pour toi. mais moi j'en ai bavé dans le couloir en glace entre la rimée et le col (entre tête blanche et petite fourche).A la prochaine,Michel