La ligne de crête

Publié le par Your.mountains

En fait de ligne, une crête ressemble plus à une phrase sur laquelle s’empilent les mots.

Rien que le nom qu’on lui donne raconte déjà une histoire.


La cresta Roma, voie royale vers le Viso.  

La nôtre se passait sur une frontière, entre Queyras et Italie : Cresta Roma.

C’est là que la corde s’est tendue une nouvelle fois, là que notre amitié ( avec Sébastien) s’est remplie de nouvelles heures à crapahuter, à regarder les ombres et les lumières, à dévisager le Viso, maître du Pô.

 

Entre punta Udine et punta Roma. 

Une ligne de crête a ceci de particulier que l’on n’y monte pas, que l’on n’en descend pas, simplement on y tangue, on y danse frénétiquement, toujours à s’activer, à se concentrer, à ne pas sombrer par dessus bord.


Sur une crête encore plus qu’ailleurs, il faut savoir lire entre les lignes, chercher son chemin le plus sûr, le plus commode, le plus rapide.

 

Cresta Roma, bivacco Venezia, punta Udine, rifugio Giacoletti, pendant quatre jours nous avons semé notre sueur au front de la nebbia et récolté des parfums d’Italie, empilant des coffres de bonheur dans nos besaces déjà bien garnies.

 
A présent je comprend mieux pourquoi l’on parle de ligne de crête : parce qu’au faîte de la crête, une ligne s’écrit.



Sébastien au bivacco Venezia...


Merci à Seb ! 

Commenter cet article

emy 26/09/2009 11:27


coucou a vous ...je vous souhaite les plus beaux paysages et les reveils fabuleux !!! plein de bonne humeur et de couleurs ; emy


max 26/09/2009 11:23


courage les aminches nos pensees vous accompagnent au dela des montagnes et des oceans
a bientot
max