Intense ...

Publié le par Paul Bonhomme

Juillet 2014 : arête Est du Viso

 

La pluie s’écoule doucement le long de ma nuque, comme des larmes de joie s’insinuant jusque sous ma peau écorchée.

 

Putain que la vie est belle, putain qu’elle est dense lorsqu’on y croit, lorsqu’on la cueille comme on cueille un enfant, le premier à naitre et les autres.

Oh oui, ces regards partagés là-haut sont extrêmes !

Oh oui les sentiments là-haut sont dense comme la pluie qui s’écoule, comme ces lumières qui giflent, ce froid qui scotche les pierres pour éviter qu’elles ne tombent !

 

Deux mois à arpenter les cîmes, encore et toujours, deux mois à tendre des mains vers un univers peu connu. Non, pas celui de la montagne … celui plus profond et sincère de l’amitié qui se créé, du bonheur partagé, de la solidarité … des fondements du monde.

 

Et puis la descente, infernale.

La descente devant l’écran qui flambe, devant tout ce que ce monde compte de perversion et de misère, devant le racisme, l’incompréhension devant la haine, les égoïsmes et les autismes.

Non, je ne cèderais pas, non, même un genoux à terre, je n’abandonnerais pas l’idée qu’on peut encore être meilleur, qu’on peut encore supporter l’autre dans toute sa différence, qu’on peut le porter s’il est blessé, qu’on peut l’aider à trouver son propre chemin sans haine. Sans intérêt.

 

Je veux croire encore, même si tous les ans des amis y laissent la vie, que la montagne m’aide à montrer qu’on peut être différent et pour autant s’aider, se supporter, partager des sentiments forts, bien plus profonds que la haine ou l’envie, que là haut, tous les jours, des hommes se sauvent la vie.

 

Je veux y croire parce que je sais que Nando, Nico, Jeanno, Max, Patrick et tant d’autres y croyaient, je veux y croire parce que je sais, je le vois dans tous ces regards croisés, que le poids le plus lourd à porter n’est pas dans un sac que l’on porte mais dans son cœur, je veux y croire parce que sinon je meurt, sinon je tombe.

 

Il faut que le monde s’accroche et il faut qu’on l’aide. Parce que la vie est belle et majestueuse.

 

Intense.

 

A voir l'album http://your.mountains.over-blog.com/album-2209828.html

Commenter cet article

Stéphane 03/08/2014 22:33


Paul,


 


Belles photos et mots de poête, merci de tout coeur.


 


Stéphane