Himlung Himal: L'expedition !

Publié le


Alors cette fois on y est, finalement, enfin, deja...
Ce depart etait dans les tetes, dans les coeurs, a la fois si loin et si proche, comme une echeance sans date qui irremediablement se rapprochait, un jour un peu special en dehors du temps.
 
Le temps de faire une pause, de se poser, de poser quelques mots sur une nouvelle aventure qui se dessine, un voyage pas comme les autres...
Parce qu'en voyage, on a le temps et la faculte plus qu'ailleurs d'arreter le temps, parce qu'en expedition le temps est justement si important et si precieux qu'on doit savourer chaque instant.
Tant qu'on aura du temps, le temps d'attendre, le temps de voir, ecouter, entendre, sentir, vivre tout simplement.
Vivre au present, vivre intensement chaque pas, monter pour savoir mieux redescendre, tracer sa route au gre des chemins, ... et garder a l'esprit que l'humain est capable de s'emouvoir encore et toujours, ici ou ailleurs... Alors oui on va encore en prendre plein les yeux, avoir le coeur qui s'emballe, pleurer de joie, ... pour rien, pour des details anodins, pour des choes a priori sans importance, ... juste parce qu'ici ou la on aura vu la beaute dans sa forme la plus simple et la plus pure au detour de la route qui se trace.
 
Et la beaute a cette faculte qu'elle est ephemere, propre a chaque situation, et qu'elle se renouvelle sans cesse...
Ephemere mais toujours presente, tant qu'on saura rester des humains qui sont la pour la percevoir, avec des sens qui nous rappellent que nous pouvons nous emmerveiller devant finalement si peu de choses, ou Nepal ou juste autour de chez soi.
La beaute est feminine, elle est ephemere, a nous d'entretenir  nos reves, a nous de faire en sorte justement que "l'effet-mere" nous replonge un peu plus chaque fois en enfance avec nos yeux d'enfants, brillants et ecarquilles, qui decouvrent le monde, ... comme au tout premier jour...
Maintenant, c'est a vous de voir,... bon automne et a bientot.
 
Merci encore a tous pour tous ces metres (et tant pis pour les eternels retardataires et les trops timides) ... On a interet a se mettre en forme ici au vu des commentaires et des festivites qui s'annoncent au retour...
 
Nicolas
 

KTM le 04 octobre 2009 :
La musique, les  odeurs, les sourires, cela fait du bien de retrouver Kathmandu la frenetique, Kathmandu la grande, Kathmandu la sale, la soyeuse, la polluee mais aussi la gracieuse.
L'expedition commence dans ses rues ou nous nous perdons habilement a chaque fois.
Nous avons vu Zimba aujourd'hui, et Ramsaran, notre cook du Dhaulagiri qui revient avec nous.
Nous partons demain en bus et commencerons le trek mardi, nous avons hate de reprendre la route des hauteurs, le formidable chemin des cimes. 
Une fois arrives au BC, vers le 10 octobre, notre programme sera bien charge puisque nous aurons moins de 3 semaines pour gravir l'Himlung, peut etre le descendre a ski et probablement partir decouvrir son versant sud, vierge de toutes traces humaine.

Suite aux emotions du depart et a l'arrivee hier, nous nous mettons peu a peu dans l'ambiance expedition, bien entendu nos pensees divaguent de temps en temps, et elles divaguerons encore longtemps, cependant il faut bien retourner au boulot non ?

Nous essaierons de vous tenir au courant de la suite par le biais de nos telephone satellite.

A bientot donc et continuer a gravir vos montagnes!

Paul      

Commenter cet article